Je vous accompagne dans une approche psycho-corporelle « intégrative » avec mes compétences en Relation d’Aide, sur l’enfant intérieur et des techniques thérapeutiques dont l’efficacité est aujourd’hui reconnue (sophrologie, sophro-analyse, EFT).

Cet accompagnement s’appuie sur l’expérience, le vécu émotionnel, le ressenti des choses et de son propre corps parce que l’homme est un tout corps/esprit indissociable et que ce sont la plupart du temps des émotions non exprimées, mal digérées qui sont à la source de la souffrance traversée. Il place la relation patient/thérapeute au premier plan, avec un respect marqué pour le patient parce qu’il est avant tout une personne. « Il n’est pas regardé comme un « cas », un malade, une pathologie mais comme une personne traversant une souffrance ou une crise, néanmoins muni de ce potentiel de vie que l’on pressent. La vie se trouve momentanément amoindrie, non dans son potentiel mais dans son expression. C’est pourquoi il est dans le mal-être : la vie, en lui, étouffe et crie famine. Ceci n’est pas nier les limitations, freins, blessures, blocages émotionnels qu’il vit mais ceci n’est pas considéré comme une « maladie ». S’il éprouve une difficulté à vivre, c’est en raison de programmations subies et acceptées (il s’est modelé à elles sans les voir, ou par peur, ou pour avoir un peu d’amour) ; en raison de traumatismes ou manques affectifs d’enfance, en raison de constructions diverses, que la psychologie a appelé « névroses », mais qui ont un moment été sa survie. »* 

*« La psychothérapie centrée sur la personne », approche de Carl Rogers, collection Essentialis

Relation d’Aide :

La Relation d’Aide est un accompagnement psycho-thérapeutique dans lequel la relation, le lien est premier. Elle a pour vocation d’aider toute personne en situation de crise, de conflit ou de mal-être à mieux se connaître et résoudre ses difficultés pour aller mieux. 

Basée sur l’écoute active, elle permet de poser des mots sur ses maux, de se sentir reflété(e) et compris(e) au regard de son vécu c’est à dire accueilli(e), entendu(e) et reconnu(e) telle que l’on est dans ses ressentis, émotions et pensées en toute sécurité, sans jugement. Elle permet également de découvrir son fonctionnement psychique, de comprendre le sens de son mal-être et de se défaire de celui-ci grâce à des connaissances en psychologie, des modèles du fonctionnement humain tel que l’Analyse Transactionnelle et des techniques thérapeutiques.

J’y ai ajouté un parcours sur l’enfant intérieur avec les spécialistes francophones de ce sujet afin de pouvoir aller beaucoup plus en profondeur dans l’accompagnement proposé.

Enfant intérieur :

L’enfant intérieur est un concept central en psychologie. Il est la métaphore de notre être profond, gardien de nos blessures mais aussi de nos ressources les plus vivifiantes. La qualité de notre vie d’adulte dépend de la relation que nous entretenons avec lui.

Il est celui ou celle que nous avons été et qui, tapis dans l’ombre de notre mémoire émotionnelle, déverrouille la porte close sur nos souvenirs douloureux afin de nous éveiller, de nous guider tout en nous invitant à nous accepter tel que nous sommes. Il est la partie inconsciente de nous-même mais d’un point de vue psychologique cet enfant est bien réel, il vit, réfugié dans le subconscient, dans l’attente d’être pris par la main, d’être secouru ou tout simplement reconnu dans ses besoins.

Il est aussi la partie la plus créative de notre personnalité, d’où l’importance d’en prendre soin car c’est lui qui va maintenir notre élan vital tout au long de notre vie.

Le travail de réconciliation avec son enfant intérieur est une clé de guérison du coeur et du corps. Il s’effectue à l’aide du lien relationnel et de plusieurs médias thérapeutiques (EFT, sophro-analyse, visualisations, dessins, écriture, symbolisation…).

Techniques thérapeutiques :

EFT (Emotionnal Freedom Technique) :

L’EFT ou Technique de Libération Emotionnelle est une technique psycho-corporelle douce, simple et efficace pour se libérer d’émotions perturbantes liées à des souvenirs pénibles ou traumatiques. Pour ce faire elle articule l’expression par la parole des émotions, des ressentis corporels et des pensées négatives liées au souvenir avec de la digipuncture (stimulations avec les doigts de points spécifiques de méridiens de la médecine traditionnelle chinoise). Ces stimulations ont pour effet d’activer une réponse de calme du système nerveux en même temps que le souvenir douloureux est évoqué ce qui génère une déprogrammation émotionnelle c’est à dire que l’on conserve la mémoire de l’événement traumatique mais l’on ne ressent plus les émotions perturbantes qui l’accompagnaient.

Cette technique tire sa puissance de récentes découvertes qui ont mis à jour le déséquilibre énergétique comme source des perturbations émotionnelles. L’EFT est une technique formidable pour travailler en toute sécurité sur les parts blessées de l’enfant intérieur, apprendre à s’accepter et à s’aimer tel que l’on est.

Sophrologie :

Inspirée à la fois du yoga, de la méditation pleine conscience et de l’hypnose, la sophrologie permet de se mettre à l’écoute de son monde intérieur, de l’enfant en soi, en se connectant à ses ressentis corporels, de développer ses capacités, ses ressources c’est à dire ce qui fait du bien et qui est propre à chacun selon son histoire, ses goûts, ses valeurs et ainsi de se (re)-programmer positivement. Méthode simple et douce, elle permet de consolider ses structures internes au fil des séances, de construire ou renforcer la part adulte en soi pour prendre soin de l’enfant intérieur, s’équilibrer et retrouver une harmonie psychique. 

Il peut paraître un peu étrange d’avoir à utiliser une technique pour se reconnecter à ses ressentis et pourtant, de nombreuses personnes les contrôlent : elles peuvent les amplifier, les amoindrir voire les nier pour différentes raisons (peurs, croyances, jugements de valeur, préjugés sociaux ou familiaux,…). Or apprendre à les « entendre » est fondamental pour détecter ce qui est vraiment bon pour soi et ce qui ne l’est pas et répondre aux besoins de son enfant intérieur.

Sophrothérapie :

C’est l’alliance de la Relation d’Aide et de la sophrologie. La Sophrothérapie (ou Sophro-Analyse) privilégie l’expérience sensitive de l’introspection car celle-ci favorise la transformation. C’est une méthode très proche de l’hypnose. 

En état de détente corporelle qui facilite l’accès aux contenus préconscients et inconscients, vous apprenez à porter attention à ce qui se passe en vous, aux malaises que vous éprouvez et en retrouvez les origines : des expériences de vie passées (qui peuvent remonter jusqu’à vos premiers mois de vie dans le ventre de votre mère) ainsi que les messages qui en ont découlé auxquels vous souscrivez encore inconsciemment et qui vous entravent inutilement aujourd’hui. En devenant l’observateur sensoriel de votre monde intérieur vous accédez à vos besoins réels et ré-informez dans votre enfant intérieur les messages limitants issus de votre passé. Vous pacifiez ainsi votre histoire et libérez vos symptômes pour une vie plus harmonieuse avec vous-m’aime. 

La sophrologie et la sophrothérapie sont contre-indiquées pour les personnes présentant un trouble psychotique en raison de l’utilisation d’état modifié de conscience susceptibles d’aggraver ceb trouble.